mercredi 3 juin 2009

Qu'est qu'un défi positif ?

La santé organisationnelle ne veut pas dire qu’il soit nécessaire et utile d’éliminer tous les facteurs de stress. En fait, il est nécessaire qu’existe une certaine dose de contrainte pour stimuler positivement l’individu.


Cependant cette contrainte doit être intégrée au système de motivation et de compétence du collaborateur afin qu’il la vive comme un défi positif.

Pour déterminer les conditions qui facilitent le défi positif, Mihaly Cskiszentmihalyi (1975, 1982, 1990) a interviewé plusieurs centaines d’individus afin d’identifier les activités où ils ressentent du plaisir. De ses recherches, il retient que l’essence du défi positif correspond à l’expérience optimale (Flow), c'est-à-dire un état de concentration qui implique totalement la conscience et les compétences de la personne. L’expérience optimale est très importante pour nourrir les émotions positives. Quand une activité dépasse les compétences d’un individu, celui-ci va ressentir stress et anxiété. Au contraire, l’individu va ressentir ennui et frustration lorsque les compétences dépassent l’activité réalisée. L’expérience optimale correspond à l’équilibre entre activité et les compétences de l’individu. C’est cet équilibre qui rend le défi positif et signifiant pour la personne.

Défi négatif : compétences en déséquilibre avec l’activité réalisée
Défi positif : compétences en équilibre avec l’activité réalisée

Matthieu Poirot

Expert en qualité de vie au travail, leadership et développement organisationnel 

Expert in Quality of Life at Work, Leadership and Organizational Development 


pour me suivre sur Youtube,  Facebook et sur Twitter 


©Matthieu Poirot,2007-2016.

Csikszentmihalyi, M (1975), Beyond Boredom and Anxiety: The Experience of Flow in Work and Play, San Francisco: Jossey-Bass.
Enregistrer un commentaire