lundi 4 août 2014

Le bonheur humain

Le bonheur n'est pas seulement une sentiment positif, c'est également un bien pour la personne. Ceux d'entre-nous les plus heureux ont des mariages plus stables, un meilleur système immunitaire, de plus gros revenus et plus d'idées créatives que leurs pairs. Par ailleurs, des études longitudinales et expérimentales ont démontré que le bonheur est non seulement corrélé au succès dans la vie mais  en est également l'une des causes principales (Lyubomirsky, King et Diener, 2005).

Dans un contexte de diminution du bonheur ou de sa recherche de plus en plus intentionnelle, ces résultats sont importants. Malgré le fait que nombreuses recherches démontrent qu'une partie de notre bonheur dépend de facteurs génétiques ( Lykken et Tellegen, 1996) ou de notre environnement de vie et au travail (Lefebvre et Poirot, 2011), les études démontrent qu'au moins 40% de notre bonheur est lié à nos habitudes de vie. Une métaanalyse de 51 études avec groupe contrôle, démontre que les personnes s'engageant dans des activités positives deviennent significativement plus heureuses (Sin et Lyubomirsky, 2009).

Quelles sont ces activités simples que l'on peut utiliser au quotidien pour augmenter son bien-être ?

  1. La première consiste à développer un journal de gratitude. Dans ce journal, vous notez l'ensemble des bienfaits que la vie et les gens vous apportent. 
  2. La deuxième consiste à prendre régulièrement du recul sur sa vie, en faisant le bilan de ce qui marche et ne marche pas . Cela permet de réguler ses émotions et de percevoir avec plus de réalisme nos événements de vie. 
  3. La troisième consiste à régulièrement pratiquer l'atruisme et la gentillesse.  Faire le bonheur des autres génère des émotions positives et le sens de la vie.  
  4. La quatrième consiste à identifier et poursuivre des activités nourrissant ses motivations intrinsèques. Se concentrer sur ce qui est important pour soi et non uniquement sur ce qui est important socialement. 
  5. La cinquième consiste à développer la pleine conscience pour savourer les expériences positives que nous offre la vie, sans être projeté dans le passé (j'aurai dû) ou dans le futur (je vais devoir).
  6. La sixième consiste à se focaliser sur ses forces plutôt que sur ses faiblesses. Quoi que de plus frustrant et couteux que de focaliser ses efforts à améliorer nos faiblesses, sans amplifier nos forces naturelles. 
  7. La septième consiste à utiliser une alimentation favorable aux émotions positives. Pas d'excitants (caféine, tabac, alcool) et de nourritures riches en acides gras saturés (beurre, crème, saindoux ou graisse de porc, suif ou graisse de boeuf, graisse d’oie, de canard, etc. ou végétal :huile de noix de coco, huile de palme).
  8. La huitième consiste à développer une activité physique régulière, qui ne soit pas compétitive et qui stimule les hormones du bonheur ( les endorphines). Ex: la marche (voir mon post : 4 actions simples pour améliorer sa productivité personnelle). 
  9. La neuvième consiste à améliorer et protéger ses relations sociales. Notre bonheur dépend plus de la qualité et de la quantité de nos relations d'amitié et d'amour que de notre réussite financière.  
  10. La dixième consiste à utiliser la résilience pour faire des difficultés de la vie des opportunités de changement. Chaque moment difficile est aussi l'occasion de se re-questionner sur l'essentiel et de pouvoir saisir la situation pour changer. 


Bibilographie

Lyubomirsky, S., King, L. A. et Diener, E. (2005). The benefits of frequent positive affectPsychological Bulletin, 131, 803-855.

Lykken, D. et Tellegen, A. (1996) Happiness is a stochastic phenomenon. Psychological Science, 7, 186-89

Lefebvre, B et Poirot, M (2011)  Stress et risques psychosociaux au travail: comprendre, prévenir, intervenir, Elsevier Masson: Paris. 

Sin, N. L., & Lyubomirsky, S. (2009). Enhancing well-being and alleviating depressive symptoms with positive psychology interventions: A practice-friendly meta-analysis. Journal of Clinical Psychology: In Session, 65,467-487.


©Matthieu Poirot, 2014


Enregistrer un commentaire