vendredi 27 juin 2014

4 actions simples pour augmenter sa productivité personnelle

Rester productif et positif toute la journée n'est pas évident. Comment agir pour son mieux-être et sa productivité ? Quelques conseils simples mais très efficaces. 

J'ai sélectionné 4 stratégies, parfois décalées, que je vous propose de tester sur 3 semaines minimum :  

  • Stratégie n°1 : Commencer la journée par les tâches les plus ingrates pour augmenter le plaisir au fur et à mesure de la journée et compenser la fatigue. Cette manière de travailler permet ainsi de récompenser l'effort : plus c'est difficile, plus je tends vers le plaisir, générant ainsi dans son esprit un renforcement positif. Imaginons que vous faites l'inverse : vous vous faites plaisir et puis vous terminez sur ce qui vous embête alors que vous commencez à fatiguer. Cette situation tend  à amplifier la sensation de négativité et vous finissez la journée sur une mauvaise impression. Par ailleurs, vous courrez le risque de ne jamais terminer ce qui vous embête car vous n'aurez plus l'énergie pour le faire. Vous terminez ainsi sur un échec. 

  • Stratégie n°2 : Ne regarder ses mails que 2 heures après avoir commencé son travail et ne le faire que 3 fois par jour.  Le cerveau a du mal à fonctionner en multitâches. Par ailleurs, même en ne regardant ses emails qu'1 minute, il est certain que de nombreuses informations, soucis, contrariétés viendront polluer votre esprit et donc votre concentration. Les 2 premières heures de travail doivent permettre d'achever rapidement les tâches les plus ingrates. Pourquoi se rajouter en plus des émotions négatives et des soucis ?

  • Stratégie n°3: Marcher minimum 40' par jour pour réguler les effets métaboliques des émotions (voir l'impact des émotions sur notre corps ) négatives et du stress. La sédentarité ne permet pas de dépenser l'adrénaline libérée par le corps lorsque votre cerveau perçoit un danger ou une contrariété. Le corps subit ainsi une torsion physiologique puisqu'il est disposé à agir  alors qu'il reste inactif.  De plus, une activité physique de moyenne intensité permet de réguler son anxiété; peut être un moment de contemplation et de discussion (avec quelqu'un) ou d'introspection et permet de préparer un sommeil de bonne qualité par l'activation d'ondes alpha; celles de la relaxation légère. Il est tout à fait possible de marcher 10' le matin, 10' dans la journée et de terminer la journée par un marche de 20'.

  • Stratégie n°4 : Travailler très tôt le matin, faire la sieste et s'arrêter à 19h maximum. Comme pour les athlètes de haut niveau, nous devons être aussi efficace dans notre performance que dans notre récupération. Respecter la qualité de son sommeil est primordial pour rester productif dans la journée. Notre sommeil repose sur 2 phases dont la première, le sommeil lent profond est celui de la récupération.  Ainsi, nous devons sanctuariser la période entre 21h et 4h du matin. Par ailleurs, afin de respecter ses rythmes de vigilance, il est sans doute plus intéressant de travailler entre 6h du matin et 12h et de reprendre de 15h jusqu'à 19h pour le travail en concentration. En effet, nous avons une deuxième période de somnolence entre 13h et 16h qui n'est pas due au repas ou au soleil mais à notre rythme biologique. Durant cette période, les études montrent que la sieste serait bénéfique pour la plupart des gens. 

©Matthieu Poirot 2014


Enregistrer un commentaire