lundi 10 février 2014

Pourquoi les introvertis triomphent-ils au final ?

En coaching d'équipe et individuel, j'ai souvent observé ce phénomène étrange : face à des leaders charismatiques et extravertis, c'est au final des personnalités plus posées et introverties qui fédèrent le mieux les équipes.


Pourtant, que ce soit en Business School ou lors de stages de formation professionnelle, le leader exubérant, type héroïque est souvent mis en avant. 

Pourquoi aimons-nous avoir un manager plus introverti ? 


  • Centré sur lui-même il est plus concentré sur les dossiers. Il connaît donc mieux le travail réel.
  • Il n'a pas besoin de se mettre en avant puisqu'il fuit la foule. C'est l'équipe qui est valorisée.
  • Les réunions l'ennuie; il préfère les points individuels, qualitatifs, car il aime l'intimité, l'échange. Son empathie est réelle et authentique. 
  • Il sait se remettre en question.
  • Il préserve ses temps de prise de recul car c'est un besoin psychologique. 
  • Il n'aime pas les jeux politiques mais sait négocier car il est patient. Au final il obtient plus qu'un leader charismatique, tout en ayant préservé la relation.
  • Lorsqu'il faut avoir un conversation de fond, ses chefs se tournent vers lui car ils ont besoin d'un discours de vérité. 
  • Il cultive une certaine distance avec ses collaborateurs, ce qui fait qu'il ne les épuise pas émotionellement.
  • Il aime lire et réfléchir, se cultiver.
  • Il est au clair avec ses limites et son mode de fonctionnement.

Dans un monde d'agitation constante, la prise de recul, la tempérance et la discrétion sont des atouts inestimables. 

Matthieu Poirot

Expert en qualité de vie au travail, leadership et développement organisationnel 

Expert in Quality of Life at Work, Leadership and Organizational Development 


pour me suivre sur Youtube,  Facebook et sur Twitter 

©Matthieu Poirot,2007-2016.


Enregistrer un commentaire